Tout sur Pierre-Olivier Beckers

A quel sport vouent-ils une véritable passion ? Pourquoi ? Depuis quand ? Et avec quel impact sur leur vie privée comme professionnelle ? Cette semaine : Pierre-Olivier Beckers, président du COIB et adepte enthousiaste de plusieurs disciplines, défend les valeurs humaines et compétitives de l'olympisme.

Cent quinze athlètes belges participent aux Jeux olympiques de Londres. C'est la plus forte délégation depuis Helsinki, en 1952. Que peut demander de plus le président du Comité olympique et interfédéral belge ? "De trois à six médailles", répond Pierre-Olivier Beckers qui se félicite qu'en une dizaine d'années, le monde politique ait diamétralement changé sa vision du sport, lui consacrant de nouveaux moyens. Président du COIB, Pierre-Olivier Beckers est un dirigeant heureux. Président de Delhaize Group, il l'est un peu moins. Face aux mauvais chiffres de 2011, il avance un contexte de crise plus favorable aux "discounters" et reconnaît un manque de réactivité de l'équipe du distributeur au nouvel enjeu structurel de la "guerre des prix". Le baron Beckers reste cependant optimiste pour le long terme, y compris à propos d'un gouvernement qui l'a surpris par son énergie et par sa capacité à prendre des décisions qui "n'étaient la tasse de thé ni de la gauche ni de la droite..."