Tout sur Philosophie

Oiseau de nuit de la philosophie, Byung-Chul Han travaille en général jusqu'à l'aube, avant de s'abandonner, dans les premières heures du jour, au repos. Il a été honoré en novembre du prix Bristol des Lumières, catégorie essai étranger, qui récompense des ouvrages qui apportent une réflexion nouvelle, voire polémique, sur notre temps, il reçoit Le Vif/L'Express pour évoquer ses réflexions sur le numérique, thème de son dernier ouvrage publié en français, Dans la nuée (Actes Sud). D'origine coréenne, écrivant en allemand, Han ne savoure pas forcément sa notoriété grandissante. Il cultive la discrétion comme une seconde nature. Mais, lorsqu'il parle, c'est avec lenteur et précision, soudain animé de l'obsession de convaincre. Le numérique est une chose si sérieuse qu'il ne pouvait échapper à la philosophie. Tentative de démonstration.

La philosophie devrait se faire une place dans l'enseignement obligatoire dans le cadre de l'éducation à la " citoyenneté ". Pour Laurence Bouquiaux, présidente du département de philosophie à l'Université de Liège, enseigner cette discipline, c'est faire le pari de la démocratie.

Les élèves qui demanderont à être dispensés de cours de religion ou de morale suivront une activité baptisée "Encadrement pédagogique alternatif", indiquent un communiqué du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et plusieurs médias. Concrètement, ils suivront une activité de deux heures par semaine qui sera obligatoire pour ces élèves dispensés.

Comment faire face à la mort? Pourquoi sommes-nous seuls? Comment concilier notre goût du savoir et notre inévitable ignorance? Comment trouver le sens de la vie? Réponses dans l'introspection philosophique de Jean-Louis Servan-Schreiber.

La ministre de l'Enseignement, Joëlle Milquet, a annoncé jeudi le dépôt d'un projet de décret dans les mois qui viennent pour mettre la législation de la Fédération Wallonie-Bruxelles en conformité avec l'arrêt rendu jeudi par la Cour constitutionnelle sur les cours de religion et de morale dans l'enseignement officiel.

Le PS demande au gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles d'étudier la création d'un "cours de citoyenneté et d'introduction à la philosophie" centré sur le questionnement philosophique, doté de référentiels et de socles spécifiques, selon un communiqué du groupe socialiste au Parlement qui a annoncé le dépôt lundi d'une proposition de résolution.