Tout sur Philippe Pivin

La police a procédé au cours des deux nuits passées à 53 arrestations à la suite de troubles commis dans le cadre des manifestations des "gilets jaunes" en Wallonie. Parmi ces arrestations, 24 étaient de nature judiciaire pour des infractions telles que le vol, des actes de violence ou l'utilisation d'armes.

Le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon, a rappelé jeudi les mesures prises en faveur de l'appareil policier alors que le mouvement de protestation s'intensifie au départ d'un groupe Facebook qui a recueilli 20.000 adhérents. Des centaines de policiers se trouvent en arrêt maladie, nécessitant la prise de mesures particulières pour couvrir le Sommet européen à Bruxelles.

Jusqu'à 3.000 caméras intelligentes vont être placées sur les autoroutes du pays afin de contrôler les immatriculations des véhicules, a indiqué le ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) dans une réponse au député MR Philippe Pivin relayée mardi par L'Echo, De Tijd et Sudpresse. Bien plus que les 1.000 caméras qui sont en train d'être installées par la police fédérale.

Le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon, a affirmé devant la Chambre sa détermination à enrayer la spirale des échauffourées à Bruxelles. Un plan d'actions sera mis en place, a-t-il confirmé sans donner plus de précision sur le contenu de celui-ci. Il attend de recevoir le rapport de l'Inspection générale de la police sur les événements de samedi soir avant d'en tracer les premiers contours.

L'an dernier, la Sûreté de l'Etat a mené l'enquête au sein de 58 lieux de culte dans le cadre de la lutte contre l'islamisme radical. Cela revient à une mosquée visitée sur cinq en Belgique, selon une réponse parlementaire donnée par le ministre de la Justice Koen Geens et rapportée par De Tijd samedi.

L'an dernier, la Sûreté de l'Etat a mené l'enquête au sein de 58 lieux de culte dans le cadre de la lutte contre l'islamisme radical. Cela revient à une mosquée visitée sur cinq en Belgique, selon une réponse parlementaire donnée par le ministre de la Justice Koen Geens et rapportée par De Tijd samedi.

Cela chauffe entre libéraux de la capitale. Dans Le Vif L'Express du 8 juillet, Françoise Schepmans, bourgmestre de Molenbeek, s'insurgeait contre les propos du député ucclois Alain Destexhe, qui la soupçonne d'" accommodements raisonnables " en laissant des commerces fermer plus tard lors du ramadan.