Tout sur Philippe Ier

Alea jacta est, l'électeur a parlé, il faut y aller à présent. Revêtir son costume de scène, descendre à pas feutrés dans la fosse aux lions. Devant son poste de télé, l'apaisante Mathilde à ses côtés, Philippe Ier de Belgique a contemplé, moue dubitative et sourcils froncés, le champ de bataille au soir du 26 mai. Super Sunday, bloody Sunday. L'arithmétique électorale qui transpirait des camemberts et graphiques de toutes couleurs occupés à défiler sur l'écran n'inspire rien de bon. Un vertige l'a saisi, à la vue du fossé béant entre le Nord et le Sud d'un Royaume un peu plus écartelé encore.