Tout sur Philippe I

Que font les rois de la nouvelle génération pour assurer la survie de la monarchie ? A quoi Philippe de Belgique et Felipe d'Espagne doivent-ils renoncer ? Et s'adapter ?

Dans les milieux politiques, on s'inquiète toujours de la personnalité de Philippe : imprévisible, insatisfait, malhabile, incapable d'intégrer les limites de sa fonction. Les Premiers ministres, Di Rupo puis Michel, veillent. Mais que se passerait-il avec un locataire du 16 moins bienveillant ?

En cinq cents jours de règne, le nouveau Roi a impulsé une nouvelle dynamique: très actif, mais politiquement moins visible. Cadré de près par son entourage, il amorce le virage vers un autre type de monarchie.

Le roi Philippe et son père, le roi Albert, ont réglé en juin, par proches collaborateurs interposés, un différend financier qui accentuait la tension entre eux depuis des mois, rapporte jeudi Le Soir.

Un guide, un facilitateur adepte du Renouveau charismatique mais qui n'aime pas l'improvisation et a du mal à se protéger des coups... Le portrait du nouveau roi par ses proches.