Tout sur Philippe Defeyt

La surmortalité, la grippe, le masque, l'immunité collective... Les avis sur ces sujets sont nombreux sur les réseaux sociaux. Dans un souci d'objectiver le débat, alors que les informations contradictoires circulent aussi vite qu'une épidémie, Le Vif a décodé les arguments que vous entendez souvent.

Le tax-shift instauré par le gouvernement Michel a un effet réel, à la hausse, sur les salaires. Un effet d'accélérateur : le pouvoir d'achat des salariés n'a cessé d'augmenter depuis vingt ans. Mais le coût de la vie pèse lourd sur les petits revenus.

Les tensions se multiplient au départ de la nouvelle fracture qui déchire la société. Les partis se repositionnent, les gilets jaunes grondent et même la suspension d'une chroniqueuse par RTL-TVI devient révélatrice. Un nouveau pacte social s'impose. Possible ?

Quelque 176.000 emplois ont été créés depuis le début de la législature dit une analyse de l'économiste Philippe Defeyt (Institut pour un développement durable). Ce dernier a tenté de départager les critiques syndicales des cris de victoire du gouvernement sur les jobs créés.

Le gouvernement Michel est engagé dans une vaste réforme des pensions qui commence à produire ses effets. D'autres conséquences se feront sentir plus tard et certaines mesures doivent encore être précisées. Mais un premier bilan permet déjà de faire le tri entre ceux qui tireront leur épingle du jeu... et tous les autres.

Le parti de gauche radicale a le vent en poupe en Wallonie et à Bruxelles. Au secours, les communistes sont-ils de retour ? Selon les experts interrogés par Le Vif/L'Express, les troupes de Raoul Hedebouw ouvrent au contraire des chantiers importants. Même si leurs propositions apparaissent souvent irréalistes.

Le flexi-job est une " success story " à ce jour exclusivement flamande. Arrondir ses fins de mois en bossant pour environ 10 euros/l'heure ne décolle pas dans l'Horeca wallon et bruxellois. Et c'est logique.

Philippe Defeyt, ancien co­président d'Ecolo et actuel président du CPAS de Namur, s'inquiète du débat qui est actuellement mené en Wallonie sur le vieillissement de la population et sur les mesures qui sont prises pour accompagner les personnes âgées.

L'allocation universelle est un beau cas d'école: offrir à tous un revenu de base, à vie et sans rien exiger en retour. Là, partis et syndicats s'interdisent de rêver. Et d'imaginer cet autre monde pour demain.