Tout sur personnes âgées

Le CPAS de Namur a présenté lundi en présence du ministre wallon de l'Action sociale, Maxime Prévot, le concept de "Finger Food" mis en place progressivement dans les cinq maisons de repos et de soins du CPAS. Le projet permet aux seniors de retrouver de l'autonomie lors des repas et le plaisir de manger. "L'expérience peut, quand elle est bien menée, donner de très bons résultats", est convaincu Philippe Defeyt, président du CPAS.

Le montant moyen de la pension ne suffit pas à couvrir les frais liés à la maison de repos. Il faut donc épargner durant plusieurs années pour pouvoir couvrir ces frais, selon une enquête du Centre de Recherche et d'Information des Organisations de Consommateurs (CRIOC).