Tout sur Paul Magnette

De Wever: "je prendrais volontiers mes responsabilités"

Le président de la N-VA, Bart De Wever, a démenti vendredi tout refus de prendre ses responsabilités en vue de la formation d'un gouvernement fédéral, en réponse à des propos de son homologue du PS et ex-informateur Paul Magnette.

"Il faut une majorité flamande au sein du parlement fédéral"

Le ministre de l'Intérieur, Pieter De Crem (CD&V), maintient que la N-VA doit absolument être impliquée dans la formation d'un gouvernement fédéral. "Nous estimons qu'il faut une majorité flamande" à la Chambre, a-t-il insisté vendredi lors d'interventions sur Bel RTL et Radio 1.

"Un arc-en-ciel est complexe, mais peut-être plus accessible qu'une bourguignonne"

Le ministre wallon Jean-Luc Crucke (MR) a appelé vendredi le PS et la N-VA à cesser de s'envoyer des propos acrimonieux et des reproches à la figure. Le libéral reste convaincu que ces deux formations doivent examiner la possibilité de gouverner ensemble. Dans le même temps, il reconnaît que la piste d'un exécutif arc-en-ciel, excluant donc la N-VA, est "peut-être plus facile" à concrétiser que celle d'une coalition bourguignonne (N-VA, socialistes et libéraux).

"Le PS ne veut absolument pas gouverner avec la N-VA"

"Le PS ne veut absolument pas gouverner avec la N-VA", déduit vendredi le ministre-président flamand Jan Jambon (N-VA) des propos tenus la veille par le président du PS, Paul Magnette. S'il assure que son parti est toujours prêt à s'engager pour aboutir à une solution au fédéral, le nationaliste flamand souligne qu'il faudrait qu'un éventuel accord contienne "à boire et à manger pour les partisans de la N-VA".

"De Wever a tout fait pour ne pas être nommé informateur"

Le président du PS Paul Magnette a jugé jeudi que Bart De Wever, par ses attaques verbales ces derniers jours, avait "tout fait pour ne pas être désigné informateur" par le Roi, qualifiant une nouvelle fois la N-VA de "dangereuse" car "elle veut la fin de la Belgique et de la Sécurité sociale".

Gouvernement fédéral : comment réussir ?

Belgique, décembre 2019. Les informateurs succèdent aux préformateurs qui succèdent aux informateurs qui cherchent à introniser des formateurs. Comme souvent depuis vingt ans. Comment réussir une telle mission ? Esquisse d'une méthode.

La FGTB met en garde les négociateurs fédéraux et prépare des actions

Pensions, enveloppe bien-être, sécurité sociale... La FGTB tient à l'oeil les politiques à la manoeuvre en vue de la formation d'un gouvernement fédéral. Le syndicat socialiste prévoit une grande action en janvier, déclare son président Robert Vertenueil jeudi dans les colonnes de Sudpresse.

Le Roi Bart De Wever

Bart De Wever, le président de la N-VA, se voit déjà informateur. Le CD&V veut qu'il "joue un rôle". Francophones et libéraux en prennent pour leur grade.

Formation fédérale : Georges-Louis Bouchez (MR) et Joachim Coens (CD&V) reçus au Palais

Le Roi a achevé mardi après-midi ses consultations des différents présidents de partis après la demande de l'informateur Paul Magnette d'être déchargé de sa mission. Le président du MR Georges-Louis Bouchez et son homologue du CD&V Joachim Coens sont actuellement reçus en audience par le chef de l'Etat, a indiqué mardi soir la porte-parole du Palais.

Ce serait une erreur de donner une mission à Bart De Wever, selon Nollet

Le co-président d'Ecolo, Jean-Marc Nollet, ne voit pas d'un bon oeil l'éventuelle désignation du président de la N-VA, Bart De Wever, comme nouveau chargé de mission royal. A ses yeux, le leader nationaliste a démontré qu'il ne cherchait pas de solution et se profilait en vue d'élections anticipées.

Pour l'Open Vld, la note de l'informateur nécessite "encore du travail"

"La note de l'informateur Paul Magnette ne lie personne", a souligné lundi le vice-Premier ministre Alexander De Croo (Open Vld), en prélude d'un bureau de son parti. Selon le libéral flamand, la solution en vue de la formation d'un gouvernement se doit d'être "stable et réalisable", ce qui nécessite "encore du travail".

Le CD&V refuse d'être en première ligne et pousse la N-VA

Le tout nouveau président du CD&V, Joachim Coens, a indiqué lundi que son parti n'était pas prêt à s'impliquer en première ligne dans la formation d'un nouveau gouvernement fédéral en succédant à l'informateur royal, le président du PS, Paul Magnette, tout en suggérant de mettre la balle dans le camp de la N-VA.

Paul Magnette devant le Roi pour son dernier rapport d'informateur?

Paul Magnette rencontrera le roi lundi après-midi, à 15h30, pour lui remettre son troisième rapport depuis sa nomination en tant qu'informateur. Au bout d'un peu plus d'un mois de discussions secrètes, dont certains pans ont tout de même filtré, quel bilan dressera-t-il de sa mission? Estimera-t-il avoir jeté des bases qui pourraient conduire à la formation d'un arc-en-ciel élargi ou demandera-t-il au roi de passer la main? Et dans ce cas, à qui?

Bouchez: "Nous ne fermons aucune porte"

Dans les discussions en vue de la formation d'un gouvernement fédéral, "le MR est équidistant: avec la N-VA ou sans elle; avec Groen ou sans. Nous ne fermons aucune porte", a réaffirmé le nouveau président des libéraux, Georges-Louis Bouchez, sur le plateau de "C'est pas tous les jours dimanche", sur RTL-TVI. "Mais ne détricotons pas le peu qui a été fait jusqu'à aujourd'hui", a-t-il nuancé alors que Paul Magnette doit à nouveau faire rapport au roi demain/lundi.