Tout sur Paul Jorion

L'un est proche du libéral Milton Friedman. L'autre est un keynésien pur jus. Bruno Colmant a été formé à la business school de Solvay. Paul Jorion est venu à l'économie via l'anthropologie et une étude sur une île de pêcheurs bretons. Ils ont accepté d'écrire ensemble un livre de dialogue, à l'initiative réjouissante de notre confrère de L'Echo, Marc Lambrechts. Ils sont d'accord sur une chose : il faut "penser l'économie autrement". C'est justement le titre de leur ouvrage.

Considéré comme un gourou de l'économie sur Internet, il avait prédit, dès 2004, avec une précision étonnante, la crise des subprimes. Ce fils d'un haut fonctionnaire belge socialiste (tendance chrétienne) a été trader dans une banque française, avant de s'installer aux Etats-Unis, en 1998, où il est devenu expert dans la validation des modèles financiers. Ayant quitté le monde bancaire, il vit aujourd'hui en Bretagne. Ami de Jacques Attali, il est également reçu à l'Elysée. Depuis quatre ans, son blog (1) fait mouche et connaît un succès retentissant : cet anthropologue parvient même à en vivre grâce aux contributions des internautes. Dans son dernier ouvrage (2), il prédit la fin du capitalisme, remettant en question des dogmes qui perdurent depuis plus d'un siècle. Forcément et nécessairement dérangeant.