Tout sur Paul-Henri Spaak

Brexit: Pour Charles Michel, mieux vaut pas d'accord qu'un mauvais accord

Entre la perspective d'une sortie du Royaume-Uni de l'UE sans accord négocié avec les 27 et celle d'un mauvais accord pour l'UE auquel semblent pousser les députés britanniques, le Premier ministre Charles Michel choisirait la première option, a-t-il affirmé mardi lors d'un discours au Collège d'Europe à Bruges.