Tout sur Paul Furlan

La Région wallonne travaille à la mise en place, dès le premier semestre 2019, d'emprunts verts ou socialement responsables dont les fonds seront exclusivement affectés à des politiques à visée environnementale ou sociale, a indiqué le ministre wallon du Budget, Jean-Luc Crucke (MR), interrogé sur le sujet, lundi, en commission du Parlement de Wallonie, par Paul Furlan (PS).

J'ai été surpris ce samedi à la lecture de l'article relatif aux déclarations de Paul Furlan, député-bourgmestre de Thuin. Il faisait en effet part d'un certain nombre de considérations sur le monde politique communal.

Sur proposition de son ministre de l'Energie Christophe Lacroix (PS), le gouvernement wallon a adopté mardi "une solution pour gérer la bulle des certificats verts, et même pour tourner définitivement la page dans ce dossier", explique jeudi dans L'Echo celui qui a hérité en janvier de cette compétence après la démission de Paul Furlan.

Le projet de rapport intermédiaire que la commission d'enquête Publifin du parlement wallon doit débattre en plénière, ce mercredi en fin de journée à huis clos, a fuité dans Sudpresse ce matin. Parmi les recommandations attendues, une demande de remboursement aux membres des comités de secteur qui se sont distingués par leurs absences.

En avril 2016, le roi Philippe a nommé Stéphane Moreau chevalier de l'Ordre de la Couronne. Problème : le bourgmestre d'Ans ne pouvait légalement pas recevoir cette distinction honorifique car il est visé par plusieurs procédures judiciaires. Paul Furlan et Paul Magnette ont pourtant validé sa candidature au nom du gouvernement wallon.

Alors que la ministre flamande des Affaires intérieures Liesbeth Homans (N-VA) est empêtrée dans une controverse sur le retrait de la reconnaissance d'une mosquée de Beringen liée au département turc des affaires religieuses, la Wallonie, à la traîne en la matière, s'apprête à se doter d'un décret renforçant considérablement les obligations des gestionnaires de lieux de cultes.

Le ministre de l'Économie Jean-Claude Marcourt a reconnu jeudi, devant la commission Publifin du parlement wallon, avoir validé une ébauche du modèle du groupe Tecteo (futur Publifin-Nethys) tel qu'il lui a été présenté en 2012 par le futur CEO de Nethys Stéphane Moreau, dans la perspective de la réforme du décret Électricité.

L'ancien ministre wallon de l'Énergie Jean-Marc Nollet (Ecolo) est revenu, devant la commission d'enquête Publifin, sur les balises qu'il a mises avec ses partenaires PS et cdH de l'époque à une ouverture au privé excessive des gestionnaires de réseau de distribution (GRD), tout en détaillant la perméabilité des ministres à certaines demandes jugées légitimes.

L'ex-ministre wallon de l'Énergie et des Pouvoirs locaux Paul Furlan a estimé vendredi devant la commission d'enquête Publifin du parlement wallon que des outils existaient pour éviter le dérapage des comités de secteur, et qu'en visant la tutelle régionale, "on a voulu faire un problème wallon d'un problème liégeois".

La directrice du contrôle des mandats locaux Cécile Matagne était au courant des rémunérations des membres des comités de secteur de Publifin, mais elle ne pouvait que vérifier que l'ensemble des rémunérations que lui déclaraient les mandataires locaux ne dépassaient pas le plafond global (150% de l'indemnité parlementaire), a-t-elle indiqué jeudi en fin de journée, devant la commission d'enquête du parlement wallon.

La commission d'enquête Publifin du parlement wallon entendra le député-bourgmestre de Thuin et ex-ministre de l'Énergie et des Pouvoirs locaux Paul Furlan vendredi 24 mars prochain, dans la foulée de son ancien chef de cabinet Claude Parmentier, dont la révélation des rémunérations qu'il percevait à titre privé chez Nethys avait précipité la démission du Thudinien.

A l'entame des travaux de la commission spéciale du parlement wallon chargée de faire la transparence sur le Groupe Publifin, voici une chronologie des faits principaux du scandale, qui a déjà conduit à de nombreuses démissions de mandataires publics ainsi que d'un ministre wallon.

Les Grands Propriétaires du PS, et son président à vie refusent le débat avec les militants de base. Ce refus m'oblige à rendre publique mon opinion. Je ne suis que le porte-parole de moi-même, mais ils sont nombreux les militants à partager mes propos.

Le député socialiste wallon Pierre-Yves Dermagne remplacera Paul Furlan au sein du gouvernement wallon, a annoncé jeudi après-midi le président du PS, Elio Di Rupo, peu avant la prestation de serment à Namur du nouveau ministre.