Tout sur Paul de Munck

Les généralistes dénoncent l'empressement des autorités à mettre en place le déconfinement alors qu'il manque toujours de matériel de protection et que la méthode de testing est encore floue. Chez les dentistes, la réouverture des cabinets s'annonce tout aussi compliquée.

Et en une semaine, la médecine a changé. Celle exercée par les généralistes, désormais obligés de consulter par téléphone pour se préserver et ne pas transmettre le virus. Celle pratiquée dans les hôpitaux, désertés dans certains services, sous pression dans d'autres. Le personnel soignant s'adapte, pas le choix. Dans la crainte et l'inconfort.