Tout sur Patrick Dewael

La proposition de loi accordant au gouvernement de Sophie Wilmès des pouvoirs spéciaux pour trois mois renouvelables, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus et ses effets économiques et sociaux, sera bien votée jeudi à la Chambre en plénière. Le calendrier du parcours que suivra le texte a été convenu lundi lors de la conférence des présidents. Jeudi, la commission du Règlement se penchera par ailleurs sur une proposition qui devrait rendre possibles les réunions virtuelles.

Les sociaux-chrétiens flamands refusent de participer à une réunion samedi. Le président socialiste flamand dénonce le manque de discussion sur le contenu. La perspective d'un gouvernement d'urgences est menacée.

Le président de CD&V, Joachim Coens, déclare qu'il faut un gouvernement "énergique" pour faire face à l'impact économique du coronavirus. "Nous pourrions peut-être discuter d'une coalition corona de ceux qui veulent faire quelque chose, qui veulent mettre de l'ordre dans le budget, s'attaquer à la compétitivité, améliorer le pouvoir d'achat des gens", a-t-il déclaré vendredi sur Radio 1.

Le président de la Chambre, l'Open Vld Patrick Dewael, a indiqué mardi avoir pris la décision d'envoyer sans attendre au Conseil d'Etat les textes débattus en commission Justice, élargissant les conditions d'une interruption volontaire de grossesse et dépénalisant complètement l'avortement. Le Conseil d'Etat a désormais 30 jours pour rendre son avis, avant que le texte ne soit envoyé en plénière.