Tout sur Paris

En finir avec le racisme et les violences policières: des dizaines de milliers de personnes ont bravé la pandémie samedi à travers le monde pour exprimer une indignation sans précédent déclenchée par la mort du Noir américain George Floyd.

Les Français vivent lundi leur dernière journée à déplacements limités, à la veille de la réouverture aussi des cafés, restaurants, collèges et lycées dans la majeure partie du pays, marquant le retour à "une vie presque normale", selon les mots de leur Premier ministre Edouard Philippe.

Le gouvernement français a annoncé jeudi la levée à partir du 2 juin d'une grande partie des restrictions imposées à la population, grâce à l'affaiblissement de la propagation du coronavirus, et plaide pour une réouverture prochaine des frontières intérieures de l'Europe.

La France vit dimanche son 55e et dernier jour de confinement avant une libération partielle de sa population qui, avec l'apparition de nouveaux foyers de Covid-19 dans une région pourtant jugée peu exposée, incite à redoubler de prudence afin d'éviter un rebond de la pandémie.

Elle courait aux quatre coins de la planète. Elle enchaînait les concerts, les cours, les trajets. Elle ne vivait que pour le public. Et la voilà consignée à domicile. Seule. Le confinement, qu'elle a appris lors d'une réception au Palais royal, a enseigné à la pianiste belge Eliane Reyes, repliée à Verviers, quelque chose qui oscille entre zénitude et fatalisme.