Tout sur Pape

Le pape François a assuré dans une lettre rendue publique mardi rêver d'une Europe "sainement laïque" et "solidaire et généreuse" alors que l'épidémie de Covid-19 qui frappe le vieux continent pousse certains vers l'isolement.

Le pape François a clairement rejeté lundi toute remise en cause du célibat des prêtres en vigueur dans le catholicisme romain, qualifié de "don pour l'Eglise" qui ne peut devenir "optionnel", lors d'une conférence de presse dans l'avion qui le ramenait du Panama.

Le pape François, chef des 1,3 milliard de catholiques dans le monde, a appelé lundi soir les fidèles à laisser de côté leur "voracité" consumériste pour réfléchir au sens spirituel de leur vie et au partage avec les plus humbles, dans son homélie de la nuit de Noël.

Jésus était aux côtés des plus pauvres. Inlassablement, il prenait le parti des gens simples, des enfants. Rendait visite aux malhonnêtes et aux exclus. Soignait les malades et les handicapés. Par la suite, la hiérarchie de l'Eglise catholique n'a pas toujours marché dans ses pas.

Pie XI est satisfait. Il vient de retrouver un Etat. Un véritable Etat, avec un sol, des services publics, des médias... Mussolini, lui aussi, est content. Voilà l'Italie pleinement reconnue par l'Eglise. Cela devrait l'aider à conquérir l'estime des catholiques, en même temps qu'une large reconnaissance internationale. Comme une manière d'ouvrir une nouvelle ère. Tout avait commencé en 1870.

Le pape François a condamné le recours à la violence des indigènes pour faire entendre leurs revendications, mercredi lors d'une messe aux tons très politiques durant sa visite au Chili marquée par une série d'attaques contre des églises, des entreprises et la police.

Accueilli par des milliers de Birmans en tenue traditionnelle, le pape François est arrivé lundi à Rangoun pour une visite inédite qui s'annonce délicate, dans un pays bouddhiste accusé d'"épuration ethnique" contre la minorité musulmane des Rohingyas.