Tout sur palais de justice

Le portique de sécurité à l'entrée du palais de Justice de Bruxelles n'est pas actif ce lundi. Tout le monde peut donc entrer, sans contrôle d'identité et sans fouille, à l'intérieur du bâtiment, contrairement aux mesures décidées il y a quelques mois après le relèvement du niveau de sécurité en Belgique.

Les syndicats de la Stib mèneront vendredi à 10h une action de protestation devant le palais de Justice de Bruxelles, suite à la décision du tribunal correctionnel de Bruxelles de condamner Alexandre V., qui avait agressé mortellement le superviseur Iliaz Tahiraj, à 40 mois de prison avec sursis. L'action pourrait provoquer des perturbations sur le réseau de transports publics bruxellois.

Les avocats sont sortis, lundi, vers 16h20, de l'audience du Tribunal de l'Application des Peines (TAP) de Bruxelles, qui examinait la demande, émanant de Marc Dutroux, à pouvoir bénéficier d'un bracelet électronique. La décision du TAP serait rendue le 18 février prochain, selon l'avocat de Marc Dutroux, Me Pierre Deutsch. Ce dernier, comme ses confrères de la partie civile, n'ont fait aucun commentaire sur le déroulement de l'audience.

Quelque 650 personnes, selon le comptage définitif de la police de Bruxelles-Ixelles, ont participé ce vendredi après-midi, de 14h00 à 16h00, à la marche blanche partie de la gare Centrale, lieu du tragique meurtre du jeune Willy Ishimwe, pour se terminer devant le Palais de Justice.

Le SPF Justice a rendu, la semaine dernière, un plan d'action pour répondre à l'état de délabrement du palais de Justice de Bruxelles. Dans un rapport, datant du mois d'avril, l'inspection du travail avait constaté une trentaine d'infractions à la législation sur la sécurité et le bien-être au travail.

Le parquet de Bruxelles a fait peu de commentaires mercredi sur l'enquête en cours après l'incendie survenu mardi au greffe de la cour d'appel. Les dégâts sont importants et la cause précise du sinistre n'a pas encore été déterminée. Au lendemain de l'incendie, il plane une odeur de brûlé dans les couloirs du deuxième étage du bâtiment.

Malentendu, énervement ? Le juge Wim De Troy (Calice) fait interpeller une directrice de prison qui lui refuse d'entrer avec son auto. Malencontreux pétage de plombs ? Ils sont nombreux à le croire, même au Palais de justice. Mais pas tous...

Le Palais de Justice deviendra-t-il un jour un centre de conférences? Les ministères de la Justice et des Finances ont en tous cas été chargés de plancher en urgence sur le déménagement de la plupart des services judiciaires.