Tout sur Oussama ben Laden

Diable personnifié pour les uns, il est devenu une icône pour les autres. Dix ans après sa mort, le fondateur d'Al-Qaïda Oussama ben Laden incarne le sacrifice suprême et demeure une figure quasi incontestée du jihadisme planétaire, au-delà de ses divisions.

Hamza Ben Laden, l'un des fils d'Oussama Ben Laden présenté comme son héritier à la tête d'Al-Qaïda, est mort et les Etats-Unis ont contribué à l'opération visant à l'éliminer, selon des informations mercredi du New York Times et de la chaîne NBC.

C'est la guerre que lança George W. Bush contre l'Irak qui inspira à Philippe Buc l'idée d'étudier l'influence de la théologie chrétienne sur des siècles de conflits. A raison. Son livre Guerre sainte, martyre et terreur explique comment des idéaux proclamés sont utilisés pour justifier la violence.

Le nouveau chef chargé de l'espionnage de l'Iran à la CIA est un "dur", qui a dirigé la traque contre Oussama Ben Laden et dirigé le très controversé programme d'assassinat par des drones armés, rapporte vendredi le New York Times.

Quelques mois avant d'être abattu par un commando américain, Oussama ben Laden était inquiet face au "vieillissement" d'Al-Qaïda, l'organisation qu'il dirigeait, selon des documents déclassifiés jeudi par la CIA.

La révélation de la présence de Bart De Wever à la réunion de crise tenue le lendemain des attentats du 22 mars fait les gorges chaudes des internautes. Sur Twitter, on voit le président de la N-VA assister à la Cène, à la Conférence de Yalta, aux accords d'Oslo et même à la Maison-Blanche pour suivre la capture Oussama ben Laden.

Proclamé "calife" de tous les musulmans par son groupe Etat islamique (EI), Abou Bakr Al-Baghdadi, qui a appelé jeudi les djihadistes à résister à l'avancée de l'armée irakienne à Mossoul, demeure un personnage énigmatique qui préfère l'ombre à la lumière.

Proclamé "calife" de tous les musulmans par son groupe Etat islamique (EI), Abou Bakr Al-Baghdadi, qui a appelé jeudi les jihadistes à résister à l'avancée de l'armée irakienne à Mossoul, demeure un personnage énigmatique qui préfère l'ombre à la lumière.