Tout sur ouragan

Avec des vents d'une violence inouïe, provoquant d'importantes destructions, l'ouragan Michael, qui a frappé de plein fouet le nord-ouest de la Floride faisant au moins une victime, poursuivait mercredi soir sa course dévastatrice en Géorgie voisine.

La Floride, pour laquelle le président Donald Trump a déclaré l'état d'urgence mardi après-midi, se préparait à l'arrivée de l'ouragan Michael, qui pourrait être "la tempête la plus dévastatrice depuis des décennies" dans l'Etat, selon son gouverneur. Il est passé ce matin en catégorie 4 et devient "extrêmement dangereux".

Le nom de l'ouragan revêt-il de l'importance? Oui, disent les scientifiques. Une étude révèle en effet que les cyclones portant un nom féminin sont plus mortels que les masculins. Les stéréotypes règnent-ils aussi dans le monde des ouragans ?

L'ouragan Hermine se renforçait dans sa course en direction des côtes de la Floride qu'il devrait atteindre dans la nuit de jeudi à vendredi, menaçant d'apporter dans son sillage des inondations "potentiellement meurtrières".

Le premier ouragan à s'être formé au cours d'un mois de janvier dans l'Atlantique en près de 80 ans, nommé Alex, a été rétrogradé vendredi en tempête tropicale en passant sur les Açores, selon l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA).

L'ouragan géant Patricia, plus grand ouragan de l'histoire, entré vendredi sur la côte Pacifique du Mexique, est redescendu dans la nuit de vendredi à samedi de la catégorie 5 à 2, et provoquait des dégâts, mais moins importants que prévu.

Il y a tout juste 10 ans, La Nouvelle-Orléans était engloutie par les murs d'eau qui engloutissaient une partie de la ville. Même si la ville s'est redressée, certains quartiers dévastés de la ville ressemblent aujourd'hui à des zones fantômes.

L'ouragan Arthur, premier de la saison dans l'Atlantique, a touché les côtes américaines jeudi soir au niveau de la Caroline du Nord, alors que des millions d'Américains sur la côte Est se préparaient à son impact à la veille de la fête nationale du 4 juillet.

Des millions d'Américains passaient la nuit de mardi à mercredi dans le noir et les pieds dans l'eau, victimes de l'ouragan Sandy, qui a dévasté le nord-est du pays, notamment New York et le New Jersey, un Etat littoral où Barack Obama se rendra mercredi. A une semaine du scrutin présidentiel du 6 novembre, le président américain a mis officiellement sa campagne entre parenthèses pour se concentrer sur les opérations de secours dans des lieux dévastés. Il se rendra mercredi dans le New Jersey, l'Etat où Sandy a touché terre lundi soir et l'un des plus violemment touchés par le cyclone. Mitt Romney participera de son côté à des réunions électorales en Floride après avoir collecté mardi des vivres lors d'un meeting dans l'Ohio.