Tout sur Oslo

Mis au point en un temps record à coup de milliards de dollars, les vaccins portent la promesse d'un retour à une vie normale en Europe et aux Etats-Unis, mais gare à ne pas oublier le reste de la planète, avertit Frederik Kristensen, un bailleur de fonds majeur de la recherche vaccinale.

Les parieurs misent sur les Coréens, voire Donald Trump. Les experts sur des champions de la liberté de la presse ou de la lutte contre les violences sexuelles... Fini les devinettes: le prix Nobel de la paix est attribué ce vendredi à Oslo.

Pour la première fois depuis 1949, les trompettes de la renommée n'ont pas sonné jeudi dans les murs séculaires de l'Académie suédoise à Stockholm qui décerne chaque année le prix Nobel de littérature.

Donald Trump? Inapproprié. Le rapprochement sur la péninsule coréenne? Sans doute prématuré. Celui entre l'Éthiopie et l'Érythrée? Probablement trop récent. À l'approche du prix Nobel de la paix, il est plus aisé de rayer des noms que prédire celui du gagnant.

Le comité Nobel norvégien a exclu mercredi de retirer le Nobel de la paix à Aung San Suu Kyi, mise en cause par un rapport explosif de l'ONU sur la Birmanie, ses statuts ne prévoyant pas une telle possibilité.

Trop de voitures, pas assez de vélos, des transports publics perfectibles,... C'est ce que reproche à Bruxelles l'étude réalisée par quatre chercheurs de l'Institut Wuppertal (Allemagne) pour le compte de Greenpeace et portant sur la mobilité durable dans treize grandes villes européennes, peut-on lire mardi dans Le Soir.

Le gouvernement de droite norvégien démissionnera en cas d'adoption d'une motion de défiance à l'encontre de la ministre de la Justice, à l'origine d'un message qui a fait scandale, rapportent les médias norvégiens dimanche.

La Réserve mondiale de semences du Svalbard, précieuse "Arche de Noé végétale" protégeant la diversité génétique des conflits et des catastrophes naturelles, a franchi le million d'échantillons de graines lundi à l'occasion de son 10e anniversaire.

Exploitation commerciale d'une tragédie toujours à fleur de peau ou rappel bienvenu que le démon est encore vivace? La première adaptation à l'écran du drame d'Utøya divise les rescapés de cette tuerie, qui avait fauché des dizaines d'adolescents en Norvège en 2011.