Tout sur OSDH

Au moins 41 membres des Forces démocratiques syriennes (FDS), une coalition de combattants kurdes et arabes soutenue par Washington, ont été tués lors d'une contre-attaque du groupe Etat islamique (EI) dans l'est de la Syrie, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Un haut responsable iranien a affirmé mardi à Damas que son pays allait "répliquer en temps et en lieu" après "l'agression d'Israël" contre des bases militaires en Syrie où se trouvaient des conseillers iraniens.

Face à la menace de frappes américaines, l'armée syrienne a évacué ses principales bases militaires et aéroports du pays, de même que les bâtiments du ministère de la Défense et de l'état-major à Damas, et est en état d'alerte, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Le régime syrien et son allié russe ont accusé Israël d'avoir mené lundi des frappes contre une base militaire en Syrie, où une attaque chimique présumée contre une ville rebelle a provoqué de nouveaux appels à une riposte.