Tout sur Open VLD

Pedro Facon, directeur général Santé au sein du service public fédéral (SPF) Santé publique devient le commissaire du gouvernement en charge de la gestion de la crise du coronavirus.

Le gouvernement dirigé par le libéral flamand Alexander De Croo a obtenu après-midi la confiance de la Chambre par 87 voix pour, 54 contre et 7 abstentions. Le nouveau Premier ministre et son gouvernement ont été chaleureusement applaudis à l'issue du vote.

"Au boulot", "Place aux actes", enjoignent les éditorialistes francophones au lendemain de la mise sur pied d'un gouvernement fédéral. Si "l'exploit de sceller un accord de gouvernement" est accueilli avec soulagement après près de 500 jours de crise politique, ce n'est pas pour autant un "jour de fête" aux yeux de ces observateurs.

Le gouvernement Vivaldi s'engage à poursuivre, tout en l'"actualisant", la mise en oeuvre de la "Vision stratégique" pour la Défense datant de 2016 et de la Loi de programmation militaire (LPM) qui en découle et balise les importants investissements en matériels prévus pour l'armée, indique l'accord de gouvernement conclu mercredi par les sept partis de la coalition fédérale, sans exclure une hausse du budget de la Défense.

Les négociateurs des sept partis appelés à former le nouveau gouvernement fédéral étaient toujours dimanche soir en quête d'un accord. Les chances semblaient faibles qu'ils atterrissent dans le courant de la nuit, alors que les discussions budgétaires se profilent comme un important écueil à surmonter.

Alexander De Croo (Open Vld) devrait être le Premier ministre du gouvernement Vivaldi, estime la ministre de la Santé, Maggie De Block. Aux yeux de la libérale, afin d'assurer un équilibre politique entre francophones et néerlandophones, le poste doit revenir à une personnalité flamande.