Tout sur Onkelinx

Les migrants sont les laissés pour compte de la situation actuelle liée au coronavirus, dénonce jeudi le Mouvement ouvrier chrétien (MOC), qui lance un appel urgent aux différents gouvernements du pays. Celui-ci est soutenu par une dizaine d'organisations. Les signataires réclament notamment un permis de séjour pour toutes les personnes présentes sur le sol belge et la fermeture des centres fermés.

A l'appel du Front commun SDF, une petite trentaine de personnes se sont rassemblées mardi à 11H00, devant l'entrée du couvent Gésù, rue Traversière à Saint-Josse-ten-Noode, pour enterrer la loi Onkelinx. Celle-ci donne la possibilité aux communes de réquisitionner des immeubles abandonnés en vue de mettre un terme au vagabondage.