Tout sur ONE

la Cour des comptes a livré son rapport sur la gestion et le financement de la promotion de la santé à l'école et dans les centres psycho-médico-sociaux (CPMS), qui incombent à l'Office de la naissance et de l'enfance (ONE).

Jamais depuis 2003 la Flandre n'a enregistré si peu de venues au monde sur son territoire. L'espoir d'un babyboom engendré par le confinement printanier de 2020 n'a pas été au rendez-vous.

Le nombre de cas de Covid-19 à l'école relevés au cours de la première semaine de rentrée après les vacances de printemps (Pâques) est en baisse par rapport aux semaines précédant ces congés et la fermeture anticipée des établissements, ressort-il mercredi des statistiques de l'Office national de l'enfance (ONE).

Les fédérations d'employeurs et les organisations syndicales du secteur de l'Enfance unissent leurs forces ce jeudi pour alerter sur leur situation difficile. Des arrêts de travail auront lieu dans les milieux d'accueil et les Services de promotion de la santé à l'école (PSE).

Durant la semaine du 8 au 14 mars 2021, 1.906 cas de Covid-19 à l'école (+630 par rapport à la semaine précédente) ont été signalés aux équipes de promotion de santé à l'école (PSE), dont 1.360 pour les 900.000 élèves de l'enseignement fondamental et secondaire en Fédération Wallonie-Bruxelles, soit 0,1% des élèves, indique mercredi l'Office national de l'enfance (ONE).

Durant la semaine du 1er au 7 mars, 1.276 cas de Covid-19 à l'école (+302 par rapport à la semaine précédente) ont été signalés aux équipes de promotion de santé à l'école (PSE), dont 940 cas parmi des élèves de l'enseignement fondamental et secondaire (sur 900.000 élèves en Fédération Wallonie-Bruxelles, soit 0,1% des élèves), indique l'Office national de l'enfance (ONE).

Le nombre de cas de Covid-19 à l'école relevés au cours de la première semaine suivant les congés de détente (Carnaval) est semblable au nombre de cas constatés les semaines précédant ces vacances, indique jeudi l'Office national de l'enfance (ONE).

Entre le 19 et le 25 octobre, pas moins de 5.271 cas de contamination au nouveau coronavirus ont été signalés aux services de promotion de la santé à l'école (PSE) chez les élèves de l'enseignement fondamental et secondaire, indique vendredi l'Office national de l'enfance (ONE). Cela représente 0,58% des 900.000 élèves de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Face à la hausse du nombre de cas plus marquée chez les jeunes adultes, le gouvernement et les autorités sanitaires tentent de les responsabiliser "sans les stigmatiser". Dans le milieu scolaire, on tente aussi, et tant bien que mal, d'éviter un durcissement.