Tout sur OMS

Le laboratoire américain Moderna a déposé une demande d'autorisation de son vaccin contre le Covid-19 aux Etats-Unis. De premières vaccinations pourraient ainsi être possibles dès le mois de décembre face à une pandémie toujours en pleine expansion.

Le patron de l'OMS a promis lundi de tout faire pour connaître l'origine du virus ayant provoqué la pandémie de Covid-19, rejetant les accusations selon lesquelles l'agence onusienne est trop complaisante envers la Chine.

Les vaccins sont, presque, là. Et c'est une bonne chose, car à l'heure actuelle, il n'existe pas de remède miracle pour soigner le Covid. Mais ce n'est pas pourtant qu'il n'existe aucun traitement. Passage en revue de ce qui est efficace et de ce qui ressemble plus à de la poudre de perlimpinpin.

Les personnes atteintes par le nouveau coronavirus sont très peu susceptibles de contracter de nouveau la maladie les six mois suivants, relève une étude de l'université britannique d'Oxford et des hôpitaux universitaires d'Oxford présentée vendredi.

Alors que pour l'OMS le nouveau coronavirus était inconnu avant que l'épidémie ne soit signalée pour la première fois à Wuhan, en Chine, en décembre 2019, une étude de l'Institut italien du cancer suggère que le covid circulait en Italie depuis bien avant le mois de février 2020 et même déjà depuis septembre 2019.