Tout sur OMS

L'Asie est désormais en "alerte maximale". De nombreux pays d'Asie ont renforcé leurs contrôles face à la propagation du nouveau virus semblable au Sras. Il a déjà provoqué la mort de six personnes en Chine et fait craindre une crise sanitaire mondiale. Le point.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé lundi une réunion d'urgence mercredi consacrée à l'émergence du nouveau virus, proche du Sras, qui se répand en Chine et a touché trois autres pays asiatiques.

Quel est le nouveau virus détecté en Chine? Peut-il se transmettre d'homme à homme? Va-t-il provoquer une épidémie comparable à celle du Sras? Ces questions agitent la communauté scientifique mondiale alors que deux patients sont morts de problèmes respiratoires et que quelques cas se déclarent à l'étranger.

Une pneumonie d'origine inconnue qui a affecté 59 personnes dans le centre de la Chine est due à un nouveau coronavirus (la famille de virus qui comprend notamment le Sras), a annoncé jeudi la presse officielle.

59 personnes souffrent d'une mystérieuse pneumonie d'origine inconnue en Chine. Les autorités ne savent pas précisément à quoi elles ont à faire et avec la plus grande migration au monde qui s'approche pour le Nouvel An lunaire, l'inquiétude d'une propagation commence à poindre.

Les autorités chinoises ont fait état dimanche de 59 personnes souffrant d'une mystérieuse pneumonie d'origine inconnue, démentant toutefois qu'il s'agisse du SRAS, une maladie virale responsable de centaines de morts en 2003.

C'est une première, et un "tournant" dans la lutte contre le tabagisme: le nombre d'hommes consommant du tabac dans le monde diminue, une tendance observée chez les femmes depuis plusieurs années déjà, s'est réjoui l'OMS dans un rapport rendu public jeudi.

Quatre adolescents sur cinq au monde ne bougent pas assez, les filles en particulier, selon une étude publiée vendredi par l'OMS, qui recommande une heure d'activité physique par jour pour améliorer la santé et prévenir les maladies.

Un deuxième vaccin a été introduit jeudi à titre d'"essai clinique" contre l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola dans l'est de la République démocratique du Congo, où la propagation du virus marque le pas depuis quelques semaines.

L'association belge du diabète lance jeudi, journée mondiale dédiée à cette maladie chronique, une campagne de sensibilisation au diabète de type 2, qui reste une enjeu majeur de santé publique.

Plusieurs études ont montré que l'art est utile pour complémenter les traitements médicaux traditionnels. Pour la première fois, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) s'est penchée sur l'impact qu'auraient les activités artistiques et culturelles sur les perceptions et l'expérience que nous avons avec le domaine de la santé.