Tout sur OMM

Les concentrations de CO2 et d'autres gaz à effet de serre dans l'atmosphère ont à nouveau atteint un record en 2018, comme l'année précédente. L'augmentation a même été un peu supérieure à la moyenne sur les dix dernières années, a dit lundi l'ONU à Genève.

Octobre 2019 a été le mois d'octobre le plus chaud jamais enregistré sur la planète, a annoncé mardi le service européen Copernicus sur le changement climatique, notant qu'il s'agit du 5e mois consécutif battant ou s'approchant d'un record.

Les pays nordiques enregistrent des températures accablantes alors que la canicule historique qui frappe l'Europe se déplace vers le Nord, créant dans certaines zones des "nuits tropicales", a annoncé samedi l'Institut météorologique et hydrologique suédois.

Cercle polaire, Japon, Etats-Unis, Afrique... La vague de chaleur exceptionnelle qui étouffe l'hémisphère nord depuis plusieurs semaines a affolé le mercure, qui a atteint des records par endroits en Norvège, en Algérie ou en Russie.

L'Organisation météorologique mondiale (OMM) a banni Harvey, Irma, Maria et Nate de la liste des noms pouvant être attribués aux cyclones. Ces ouragans auront en effet occasionné en 2017 des "dommages considérables", explique le Centre américain des ouragans (NHC) sur son site Internet pour justifier sa décision.

La probabilité est grande que l'année 2017, marquée par de nombreux phénomènes météorologiques extrêmes, se classe parmi les trois années les plus chaudes jamais enregistrées, selon un rapport de l'Organisation météorologique mondiale (OMM) publié au premier jour de la Conférence des Nations unies sur le climat (COP23) à Bonn (Allemagne).

Concentration record en CO2, montée des eaux, recul des glaces: toujours plus alarmants, les indicateurs clé du réchauffement planétaire soulignent l'urgence d'agir alors que s'ouvre lundi à Bonn la 23e conférence de l'ONU sur le changement climatique.

Coups de chaleur, pertes de productivité, expansion des maladies transmises par les moustiques... Le changement climatique a déjà un impact concret sur notre santé. Les "symptômes" provoqués par l'augmentation des températures moyennes et la multiplication des "événements climatiques extrêmes" sont "clairs depuis quelques années, et les impacts sur la santé sont bien pires qu'on ne le pensait auparavant"

Hausse des températures, de la concentration en CO2, montée des eaux, recul des glaces: les indicateurs clé du réchauffement planétaire témoignent de l'urgence à agir, alors que Donald Trump doit annoncer jeudi sa décision sur le retrait ou non des Etats-Unis à l'accord climat de Paris.

Hausse des températures, de la concentration en CO2, montée des eaux, recul des glaces: les indicateurs clé du réchauffement planétaire sont plus alarmants que jamais, alors que s'ouvre lundi une réunion de l'ONU pour mettre en oeuvre l'accord climat de Paris.

Une vague de 19 mètres, survenue en février 2013 dans l'Atlantique Nord, est la plus haute jamais enregistrée par une bouée. Un Comité de spécialistes de l'Organisation météorologique mondiale (OMM) l'a validée.