Tout sur Olivier Feron

Les cellules cancéreuses chargées en lipides sont plus invasives et donc davantage susceptibles de former des métastases, ressort-il d'une découverte d'Olivier Feron, chercheur à l'Institut de recherche expérimentale et clinique de l'UCLouvain. En conséquence, de nouveaux médicaments actuellement évalués pour lutter contre l'obésité pourraient servir à la lutte contre le développement de métastases.

Un chercheur de l'UCL et d'autres de l'UNamur ont découvert la raison pour laquelle un médicament pour traiter la dépendance alcoolique pouvait également avoir des effets anticancéreux, annonce samedi l'Université catholique de Louvain. Leurs travaux ont été publiés dans la revue Scientific Reports. De nouveaux médicaments contre le cancer pourraient dès lors voir le jour.

Les cellules cancéreuses présentent une fragilité métabolique, qui fait que plus une tumeur grandit, plus elle s'acidifie et plus elle devient dépendante des lipides comme source énergétique, ont découvert les chercheurs Olivier Feron et Cyril Corbet de l'UCL. Cette découverte constitue "une avancée inédite dans la compréhension du métabolisme des tumeurs".