Tout sur OIAC

Les pirates informatiques russes qui ont tenté de dérober des données de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) à La Haye (Pays-Bas) ont probablement aussi frappé en Belgique, relèvent les journaux Mediahuis, vendredi.

Les Pays-Bas ont annoncé jeudi qu'ils avaient expulsé quatre Russes après avoir déjoué leur tentative de piratage du siège de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) à La Haye.Quatre choses à savoir.

L'agence officielle syrienne a affirmé que des missiles avaient été interceptés mardi par la défense aérienne dans le pays, trois jours après des frappes occidentales menées en représailles à une attaque chimique présumée qui fait l'objet d'une enquête de l'OIAC dont les enquêteurs sont attendus mercredi à Douma.

Les enquêteurs de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) devraient arriver dimanche dans l'ex-ville rebelle de Douma, près de Damas, pour enquêter sur l'attaque chimique présumée qui a déclenché des frappes occidentales contre le régime, selon un responsable syrien.

Ioulia Skripal est sortie jeudi de son silence pour dire qu'elle allait "de mieux en mieux" après avoir été empoisonnée en Angleterre avec son père, un ex-espion russe, à quelques heures d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU consacrée à cette affaire.

Dans une ambiance tendue, la Russie a échoué mercredi à convaincre l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) de l'impliquer dans l'enquête sur l'empoisonnement de l'ex-espion russe Sergueï Skripal, lors d'une réunion qu'elle avait demandé à La Haye, au siège de l'organisation.

Quatre questions sur l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), qui se réunit mercredi à La Haye pour une nouvelle passe d'armes entre Londres et Moscou autour de l'empoisonnement de l'ex-espion russe Sergueï Skripal.