Tout sur Office national des déchets radioactifs et des matières fissiles

L'Office national des déchets radioactifs et des matières fissiles (Ondraf) planche sur une nouvelle évaluation du coût du stockage des déchets radioactifs, qui avoisinerait désormais au moins 8 milliards d'euros, contre la projection initiale de 3,2 milliards.

La ministre fédérale de l'Environnement, Marie Christine Marghem, soutient l'idée que l'Office national des déchets radioactifs et des matières fissiles (Ondraf) devra procéder à une étude environnementale et à une consultation publique pour le stockage des déchets radioactifs, est-il ressorti d'une réponse à une question du député Jean-Marc Nollet (Ecolo).