Tout sur oeuvre de la semaine

Pierre Soulages, 93 ans toujours debout et mieux encore est un artiste XXL. Et paradoxalement, alors que depuis 1979, il ne peint que du noir, il s'avère coloriste.

La région de Tournai où vit et travaille Alain Winance possède une qualité de lumière très particulière faite de gris lumineux et colorés d'une belle limpidité. Est-ce la faute à l'Escaut tout proche ou à la pierre des rues et des murs qu'on exportait jadis jusqu'à Anvers ?

Ce ne sont pas tant les gens que Tatyana Yassievich représente dans les salles d'attente de la gare de Saint Petersburg. Ici, pas de foule mais une seule personne, anonyme, assise.

A première vue, on voit un homme assis sur un muret que prolonge une poutrelle. Le personnage n'est pas un ouvrier posé sur un échafaudage. Il n'en n'a ni le costume, ni l'attitude. Celui-ci parait absorbé par ses pensées...

Ce sont de belles américaines, avec pare-chocs rutilants et moteurs vrombissants. A leurs côtés ou les chevauchant, entre une réclame de motels et un slogan criant la liberté, ce sont bel et bien des combattants Talibans.

Enfant, Monir Shahroudy (née en 1924) vivait dans une maison pleine de tableaux et d'oiseaux. Des plafonds peints aux vitraux colorés, tout renvoyait à l'Iran merveilleux des jardins et des palais.