Tout sur OEA

L'ex-président bolivien Evo Morales, qui s'est dit menacé, était à bord d'un avion militaire mexicain dans la nuit de lundi à mardi pour rejoindre le Mexique où il a obtenu l'asile, alors que l'armée bolivienne a annoncé vouloir prêter main forte à la police pour ramener l'ordre.

Après de violents incidents dans la nuit, la Bolivie se préparait mardi à vivre une nouvelle journée de tension après les derniers résultats électoraux qui donnent le président sortant Evo Morales vainqueur au premier tour, dans un revirement inexpliqué dénoncé par son opposant et les observateurs.