Tout sur Observatoire des fondamentalismes

Fadila Maaroufi, une des fondatrices et directrice de l'Observatoire des fondamentalismes, raconte les mencaces dont elle a fait l'objet et dénonce: "Les islamistes veulent instaurer une théocratie et ils n'acceptent le jeu démocratique que dans la mesure où ils peuvent l'instrumentaliser en vue de la faire tomber."

Dans un article paru sur le site de la RTBF, Corinne Torrekens dénonce la diffamation dont elle se dit victime de la part de l'Observatoire des fondamentalismes et se plaint qu'aujourd'hui des opinions sur les réseaux sociaux " ont le même droit de cité qu'une opinion issue d'un travail scientifique et empirique ".

Depuis un mois, une polémique hallucinante illustre l'état du débat sur certains sujets dans les réseaux sociaux, y compris chez nous. Où il est question de "cancel culture", de "doxing" et de haine.