Tout sur obligation vaccinale

Le président de Vooruit, Conner Rousseau, a insisté mardi soir pour l'organisation d'un débat parlementaire sur la vaccination obligatoire. Selon lui, cette obligation devrait être imposée en prenant appui sur le cadre réglementaire fixé pour le Covid Safe Ticket (CST).

Martine Goethals est infirmière. Mais jusqu'à quand ? Elle explique les raisons qui la poussent à refuser de se faire vacciner, quitte à risquer la suspension. Qui ne sont pas d'ordre médical mais plutôt dirigées contre "la politique de la peur, de la division, de la culpabilisation".

Patrick Dupriez, ancien co-président d'Ecolo et actuel président du centre d'études Etopia, propose une alternative qui permettrait d'éviter de devoir licencier le personnel soignant qui refuserait de se faire vacciner contre le Covid. A savoir mesure l'immunité de ces soignants, ayant souvent déjà été infectés. Et ainsi "soigner symboliquement la cohésion de la société".

Le CD&V s'est exprimé mercredi au parlement flamand en faveur de l'obligation vaccinale généralisée. Le ministre flamand de la Santé, Wouter Beke (CD&V), a quant à lui répété qu'il voulait ouvrir le débat sur cette mesure mais que c'est à l'échelon fédéral que les règles permettant de l'imposer et de sanctionner les récalcitrants doivent être prises.

L'épidémiologiste Yves Coppieters (ULB) se dit contre l'obligation vaccinale pour la population. "Lorsqu'un vaccin est obligatoire, il faut que son innocuité soit nulle", explique l'expert, qui n'est pas convaincu par certaines méthodes proposées actuellement. A la veille d'un Codeco qui marquera le retour de restrictions, il plaide pour une meilleure application des gestes "simples mais efficaces" et s'oppose fermement à la refermeture de secteurs. "Il ne faut vraiment pas revenir dans nos angoisses antérieures", dit-il. Entretien.

La rentrée scolaire sous covid soulève plusieurs questions. Récemment, un nouveau débat est arrivé sur la table: faut-il vacciner les élèves pour les voyages scolaires? Tous les acteurs semblent unanimes, alors que le cadre légal est indéfini.

Frank Vandenbroucke a précisé les modalités d'application de la vaccination obligatoire pour le personnel soignant. Légiférer la mesure prendra "du temps, peut-être plusieurs mois", dit-il. Qui sera concerné au sein d'un établissement de soins? Et peut-on imaginer un élargissement à d'autres professions de contact? Le ministre de la Santé s'est exprimé sur les ondes de DH radio.

La question de la situation vaccinale des employés est sur toutes les lèvres, alors que les entreprises se préparent pour leur "plan de retour" après l'été. Se dirige-t-on vers une obligation vaccinale en Belgique? Les entreprises ont-elles le droit de savoir si les travailleurs sont vaccinés ou non? Le point avec Kris De Meester, expert santé et bien-être au travail à la FEB.