Tout sur Obésité

'Tous ces chocs, cela ne peut certainement pas être bon pour le bébé. Et l'utérus, il doit très certainement descendre. Le bébé ne naîtra-t-il dès lors pas prématurément ?' De tels raisonnements ont souvent l'air d'être du bon sens, mais à y regarder de plus près, ils sont complètement absurdes. Oui, les femmes peuvent, sans souci, continuer à faire du jogging pendant leur grossesse. Cela ne risque vraiment pas d'entraîner l'éjection du bébé.

Le taux d'obésité dans la population des Etats-Unis continue à progresser et a atteint un nouveau sommet, avec 39,6% des adultes concernés, indique un rapport gouvernemental publié vendredi.

Un patch administrant un antidiabétique a fait fondre les poignées d'amour chez des souris, montre une étude publiée vendredi selon laquelle les effets pourraient être les mêmes chez l'homme et l'aider à combattre obésité et diabète avec moins d'effets secondaires.

Une étude canadienne affirme que côtoyer nos chiens et chats dans la toute petite enfance, influence notre microbiote, et notamment la quantité de bactéries liées à l'obésité. Mais association ne veut pas toujours dire lien de cause à effet...

Alors que chacun ne sait que trop bien que pour maigrir il faut faire de l'exercice et manger moins, de plus en plus de personnes souffrent de surpoids. Face à ce constat, une nouvelle étude affirme que la psychologie joue un rôle essentiel dans la perte de poids.

Parmi les jeunes de 10 à 20 ans en Communauté française, 17,4 % présentent déjà une surcharge pondérale, dont 6,1 % sont déjà en obésité, d'après une étude HBSC réalisée par l'Ecole de santé publique de l'ULB, et rapportée dans Le Soir mardi.

"Fumer tue", lit-on sur les paquets de cigarettes. C'est vrai, mais l'obésité tue beaucoup plus que la cigarette. Selon une étude de la Cleveland Clinic et de la New York University School of Medicine, l'excédent de poids ferait perdre presque 50% d'années de vie de plus que le tabac.

Une nourriture trop riche en graisse peut perturber massivement la maturation du cortex des adolescents, ont découvert des scientifiques de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) et de l'Université de Zurich. L'étude a été publiée dans la revue scientifique "Molecular Psychiatry".

On connaît tous l'adage "Il faut petit-déjeuner comme un roi, déjeuner comme un prince et dîner comme un pauvre." Cependant, une étude récente sur les avantages du petit-déjeuner auprès des adultes remet ce précepte en cause.

Les personnes en surpoids perdent en moyenne un an d'espérance de vie, un lourd tribut qui s'accroît avec les kilos en trop et peut atteindre dix ans en cas d'obésité sévère, révèle une vaste étude publiée jeudi dans The Lancet.