Tout sur NYT

De Singapour à New York, en passant par Londres et même au siège mondial en Californie, des milliers d'employés de Google ont observé jeudi un arrêt de travail pour dénoncer la gestion du harcèlement sexuel au sein de l'entreprise.