Tout sur nucleaire

L'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) a réprimandé pour la deuxième fois en un an Electrabel pour des problèmes de sécurité à Tihange 3, rapporte De Morgen samedi.

Les centrales nucléaires belges sont devenues des sources d'approvisionnement électriques "aléatoires", estime mercredi la Commission européenne dans ses recommandations socio-économiques adressées à la Belgique pour 2016 et 2017, et qui pointent notamment l'inadéquation entre la production nationale d'électricité et la sécurité d'approvisionnement en général.

Huit cents manifestants se sont rassemblés samedi après-midi à Anvers pour commémorer la catastrophe nucléaire de Fukushima, à l'initiative d'organisations de défense de l'environnement et des partis de gauche sp.a, Groen et PVDA (PTB).

Pour donner son feu vert à la réouverture des réacteurs nucléaires de Tihange 2 et Doel 3, l'Agence fédérale de contrôle nucléaire s'est appuyée sur l'avis d'un groupe de neuf experts internationaux. L'un d'eux n'avait pas adhéré aux conclusions de ses collègues. Il s'en explique, pour la première fois.

La Commission européenne presse la Belgique de questions dans le dossier de la prolongation des centrales de Doel 1 et 2. Dans un courrier daté du 3 février, elle s'interroge notamment sur la nécessité de cette opération alors que les réacteurs de Doel 3 et Tihange 2 ont redémarré.

L'Europe, puis la loi, l'imposaient : un programme national de gestion du combustible nucléaire usé et des déchets radioactifs devait être envoyé par la Belgique à la Commission européenne avant le 23 août 2015. Un projet de programme le fut le 21 août.

Le président Hassan Rohani a salué dimanche l'ouverture d'une "nouvelle page" entre l'Iran et le monde, après l'entrée en vigueur de l'accord nucléaire historique et la levée des sanctions internationales imposées pendant des années à son pays.

La carte blanche du député fédéral MR David Clarinval, publiée mercredi dans Le Soir et plaidant pour un pacte énergétique ambitieux comprenant éventuellement de nouveaux réacteurs nucléaires, ne reflète pas "l'avis du MR", a assuré mercredi après-midi le président de la formation politique Olivier Chastel.

En marge de la COP21 à Paris, il s'est produit un accord entre la ministre Marghem et Electrabel sur la prolongation de Doel 1 et 2. L'échéance a été tenue de toute justesse. Certains peuvent penser que c'est une bonne chose : nos gouvernements fédéral et régionaux ne sont certes pas encore parvenus à un accord sur le climat, mais au moins la ministre est arrivée à conclure un accord sur les centrales nucléaires.