Tout sur nouvel an

Des millions de personnes sont descendues dans les rues à travers le monde, dont deux millions à Rio, pour célébrer le Nouvel An en tentant d'ignorer les menaces d'attentats, alors que les festivités ont été placées sous haute sécurité tandis que le groupe Etat islamique (EI) est soupçonné d'avoir préparé un "attentat suicide" à Munich (sud de l'Allemagne).

Après le succès de la première édition sur la place De Brouckère, à l'occasion du dernier réveillon de la Saint Sylvestre, le collège des bourgmestre et échevins de la Ville de Bruxelles entend faire des festivités du Nouvel an sur les boulevards du centre, une tradition, ont affirmé lundi soir le bourgmestre de la Ville de Bruxelles Yvan Mayeur (PS) et le Premier échevin Alain Courtois (MR).

Le passage à l'An neuf, dans la nuit de mercredi à jeudi, a attiré quelque 100.000 personnes à Bruxelles qui se sont amassées sur le boulevard Anspach pour admirer le feu d'artifice, tiré depuis la Place De Brouckère. Vers 01H30, Brussels Major Events n'avait fait état d'aucun incident majeur.

De Hong Kong à Londres, de New York à Rio de Janeiro, des millions de personnes vont célébrer les douze coups de minuits à grand renfort de feux d'artifices, de concerts et de spectacles de lumière. Sydney s'apprêtait à inaugurer mercredi le passage de la planète à l'an 2015 dans une profusion d'effets pyrotechniques.

L'évaluation de la situation faite par l'Organe de Coordination pour l'Analyse de la Menace, à la suite de menaces d'attentats terroristes pour la nuit du Nouvel an visant Bruxelles et Anvers, conduit à l'heure actuelle à une "augmentation de la vigilance sans modification du niveau de la menace", indique vendredi l'OCAM dans un communiqué.

Le Premier ministre Elio Di Rupo a jugé mardi, à l'occasion de la présentation des voeux de Nouvel an aux Corps constitués, que la Belgique ne vivait pas "une simple crise" conjoncturelle mais "un moment charnière de l'Histoire" au cours duquel "nous ne devons pas craindre les évolutions". Il a appelé au retour de la confiance, en "tournant la page des rancoeurs et des erreurs".

La Belgique a retrouvé sa crédibilité en un an et doit "poursuivre cette dynamique positive en 2013", affirme le Premier ministre Elio Di Rupo, dans son message de Nouvel An. Le chef du gouvernement appelle également à agir ensemble en vue de retrouver le chemin de la croissance.

Les Belges ont à nouveau été nombreux à envoyer leurs voeux par sms pour le Nouvel An 2013, avec plus de 72 millions de messages envoyés, a-t-on appris mardi matin auprès des opérateurs mobiles Proximus, Base, Mobistar et Telenet. L'internet mobile remporte également de plus en plus de succès, de nombreuses personnes envoyant leurs voeux via les réseaux sociaux Facebook et Twitter notamment.