Tout sur Norvège

À l'heure où l'Espagne, la France, les Pays-Bas, la Belgique et de nombreux autres pays européens connaissent une recrudescence du virus, la Suède, qui n'a pas confiné sa population, semble relativement épargnée alors que la rentrée des classes, non masquée, a eu lieu il y a déjà un mois.

Même Donald Trump a fini par l'enfiler, et son usage se généralise à travers le monde: pourtant les autorités des pays nordiques (Suède, Danemark, Norvège, Finlande, Islande), comme leurs plus de 25 millions d'habitants, continuent pour l'heure à bouder le masque pour combattre la pandémie de Covid-19.

Jamais les prisons européennes n'ont compté autant de détenus liés à des affaires de terrorisme, selon une étude portant sur dix pays, qui insiste sur la gestion de la détention comme outil prioritaire de la lutte antiterroriste.

Nordic Islands, le dernier ouvrage du photographe Stefan Forster, s'injecte comme une seringue saturée de sérénité septentrionale. Une invitation au voyage immobile.

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a estimé jeudi que l'épidémie du coronavirus a atteint un "point décisif", appelant les pays à agir "rapidement" pour endiguer ce "virus très dangereux". Selon lui, les Etats doivent agir "de manière agressive" si ils veulent endiguer le virus. C'est ce qu'a fait la Belgique ainsi que d'autres pays, d'après le patron de l'organisme.