Tout sur Nord-Midi

La construction d'un nouveau tunnel ferroviaire entre les gares de Bruxelles-Midi et Bruxelles-Schuman via la Gare Centrale paraît digne d'un examen plus approfondi, conclut une étude de la VUB, intitulée "Rail 4 Brussels" et publiée lundi par Brussels Studies (brusselsstudies.be). Cette possibilité d'élargissement de la capacité ferroviaire à Bruxelles est celle qui récolterait le meilleur consensus entre les différents acteurs qui pourraient être appelés à se prononcer sur les réponses à apporter à la saturation de la jonction Nord-Midi.

Une personne a été percutée par un train vendredi vers 16h dans la gare de Bruxelles-Central, a fait savoir Frédéric Sacré, porte-parole d'Infrabel. La personne est toujours en vie, précise-t-il. L'incident étant intervenu au début de l'heure de pointe, de gros embarras sont à prévoir sur l'axe Nord-Midi.

La Gare Centrale de Bruxelles a échappé de peu à une attaque à la bombe mardi soir. Les militaires présents sont directement intervenus en tuant l'assaillant. Cet homme de 36 ans, habitant de Molenbeek, était connu de la police. Voici ce que l'on sait sur ces évènements.

Sophie Dutordoir, nouvelle patronne de la SNCB, souhaite que les usagers du réseau ferroviaire soient mieux informés. Elle compte pour cela renforcer la cellule de communication aux voyageurs, "en termes de ressources humaines et matérielles, mais aussi de lui permettre d'avoir plus d'impact sur les autres départements".

Plus de 200 personnes sont mobilisées jour et nuit durant ce week-end du 1er mai dans le cadre de la fermeture - la première en plus de trente ans - de la jonction ferroviaire Nord-Midi, l'axe le plus dense du réseau belge avec quelque 1.200 trains qui l'empruntent chaque jour. Les travaux d'Infrabel, réalisés 24h/24, consisteront à remplacer la signalisation électromécanique actuelle dite "tout-relais" par une technologie totalement informatisée.