Tout sur Norbert Hofer

Le second tour de l'élection présidentielle autrichienne prévue dans moins de trois semaines va être reporté, à fin novembre au plus tôt, nouveau rebondissement dans la saga de ce scrutin déjà invalidé pour des irrégularités et qui bute maintenant sur un problème de malfaçon des bulletins.

Le candidat d'extrême droite à l'élection présidentielle autrichienne, Norbert Hofer, a évoqué samedi la possibilité d'un référendum sur la sortie de l'Autriche de l'Union européenne. "Si la Turquie entrait dans l'UE, cela serait une raison légitime de demander au peuple autrichien s'il souhaite rester dans un tel environnement ou non", a-t-il déclaré au journal italien Corriere della Sera.

Les partis au pouvoir en Autriche étaient groggy lundi, au lendemain de leur élimination dès le premier tour de la présidentielle, qui a vu le candidat d'extrême droite Norbert Hofer arriver en tête avec plus de 36% des voix, un score assimilé par la presse à un "tsunami" politique.

L'extrême droite est arrivée largement en tête du premier tour de l'élection présidentielle dimanche en Autriche, les deux grands partis au pouvoir depuis 1945 étant éliminés d'entrée, selon des projections basées sur des résultats partiels et des sondages de sortie des urnes.