Tout sur Nigeria

Extension des zones d'opérations de groupes djihadistes ou discrimination dans la distribution de l'aide sociale: les chrétiens ciblés pour leur foi ont été encore plus nombreux en 2020. Près de 5.000 l'ont payé de leur vie, selon l'association Portes ouvertes.

Le village d'Obinugwu, dans le sud-est du Nigeria, dormait encore à poings fermés le matin du 9 novembre quand un long convoi de pick-ups s'est arrêté devant une vaste propriété, gardée par de hauts murs surmontés de barbelés. Profitant de l'obscurité, une cinquantaine de policiers lourdement armés ont encerclé la maison d'un chef local. Leur cible? Un vieux hangar en tôles ondulées dissimulé par une épaisse jungle au fond de la cour.

La lutte contre le paludisme, l'une des premières causes de mortalité au monde, stagne alors que 219 millions de cas ont été enregistrés en 2017, soit deux millions de plus que l'année précédente, selon un rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) publié lundi.

Les filles sont les grandes victimes des crises humanitaires: mariées de force, abusées, privées d'école, elles sont vulnérables, avec "14 fois plus de risque de mourir que les garçons en période de conflits", a alerté lundi l'ONG Plan International.

Le répit a été de courte durée pour Aminu Mohammed. Avec le retour d'un semblant de stabilité dans le nord-est du Nigeria, où sévit le groupe jihadiste Boko Haram, le commerce reprenait doucement et ce pêcheur de 45 ans naviguait à nouveau sur le Lac Tchad.

A travers les trente-deux qualifiés pour la Coupe du monde 2018, Le Vif/L'Express montre combien le sport roi et la politique sont intimement liés. Vingtième volet : comment le Nigeria reste une valeur sûre du continent africain, en dépit de la crise pétrolière et des attaques de Boko Haram. Et pourquoi le football peut aussi devenir une arme pacifique.