Tout sur Nethys

Pour empêcher les privatisations, le PTB invente un nouveau statut d'entreprise publique

Le PTB refuse que des filiales de l'entreprise Nethys soient privatisées. S'il rabâche ce discours depuis la révélation de la vente - annulée par le gouvernement wallon - de Voo, Elicio et Win par Nethys, il dévoile mardi le plan qu'il a concocté pour empêcher toute privatisation: créer un nouveau statut, les entreprises démocratiques publiques (EDP).

Nethys: Nice-Matin dénonce des anomalies

Nethys aurait vendu le groupe de presse Nice Matin à Xavier Niel en-dessous de l'offre de Privinvest, l'investisseur soutenu par le personnel. Nice-Matin demande la révision du deal.

Nethys : le peu d'informations divulguées lors du CA d'Enodia agace un administrateur MR

Le conseil d'administration d'Enodia (ex-Publifin) mercredi soir n'a pas livré de grandes révélations. Les administrateurs étaient arrivés à Liège dans l'espoir d'obtenir des éclaircissements sur la vente d'actifs par la filiale Nethys ainsi que sur les indemnités qui auraient été versées à l'ancien management. Las, ils n'ont pas obtenu grand-chose, déplore Fabian Culot (MR), agacé que la presse soit souvent mieux informée que le CA.

Plan stratégique, indemnités et Voo au programme du CA d'Enodia

Les administrateurs d'Enodia (ex-Publifin) sont réunis mercredi soir à Liège afin de tenter, une nouvelle fois, de faire la lumière sur les agissements de sa filiale Nethys. Le conseil d'administration doit également rencontrer pour la première fois les nouveaux administrateurs de Nethys ainsi que le CEO ad intérim Renaud Witmeur.

"Nethys a fait fi des règles qui s'appliquent aux entreprises du secteur public"

Une intercommunale peut-elle être un opérateur efficace du marché ? Pour Cédric Halin, lanceur d'alerte dans l'affaire Publifin et bourgmestre d'Olne, une institution publique, actrice du secteur économique, doit être particulièrement attentive à l'exposition au risque et se soumettre à un contrôle de ses activités.

Stéphane Moreau et consorts ont déjà touché une somme importante

Si le nouveau trio à la tête de Nethys a décidé de virer sans indemnités Stéphane Moreau, Pol Heyse et Bénédicte Bayer, c'est parce qu'un élément important a été mis au jour, révèle Le Soir dans son édition de samedi. Stéphane Moreau et d'autres top managers de Nethys ont, en réalité, déjà touché un solide magot, a appris le quotidien.

Voo : la vente est définitive

La vente de Voo au fonds d'investissement Providence est définitive. La convention de cession d'actions a été signée le 23 mai dernier - c'était plus qu'une offre liante-, mais l'investisseur américain s'impatiente, car Nethys, pris dans la tourmente, tarde à lui transmettre certaines informations.