Tout sur nepal

Le puissant séisme de magnitude 7,8 survenu au Népal le 25 avril a déplacé le Mont Everest, plus haut sommet du monde (8.848 m), de 3 centimètres vers le sud-ouest, a indiqué l'Administration nationale chinoise d'études, de cartographie et d'information géologique, cité mardi par la presse.

La Croix-Rouge a revu son appel à dons en hausse, à 93 millions de dollars (81 millions d'euros), pour financer ses opérations au Népal suite aux deux séismes qui ont fait près de 8.500 morts et des milliers de sans-abris.

Le Népal, dévasté fin avril par un tremblement de terre ayant tué 8.000 personnes, a été touché par un nouveau séisme et de puissantes répliques mardi, tuant au moins quatre personnes et semant la panique dans la capitale Katmandou. Au moins 16 personnes ont été tuées et 335 ont été blessées, selon un bilan de l'agence de gestion des catastrophes népalaise.

En une dizaine de jours, à peine 2,15 millions d'euros ont été récoltés par les six organisations humanitaires membres du Consortium 12-12 pour les victimes du séisme survenu au Népal fin avril. Or plus du double de ce montant est encore nécessaire pour soutenir l'action de ces ONG durant la phase d'urgence, a averti le consortium dans un communiqué jeudi.

L'équipe B-fast est revenue bredouille du Népal ce 4 mai, elle n'a pas pu venir en aide aux victimes du séisme qui a frappé le pays le 25 avril. Au final, la mission des Belges a tourné au véritable fiasco. Comment peut-on expliquer cette situation de chaos de l'aide internationale en général ? Explications avec Frédéric Thomas, politologue et chercheur au Cetri, centre de recherches sur le développement et les rapports nord-sud et auteur de l'ouvrage L'Echec Humanitaire, Le cas haitien.