Tout sur Neil Armstrong

"C'est un petit pas pour l'homme, un bond de géant pour l'humanité": avec cette phrase, prononcée il y a 50 ans jour pour jour, Neil Armstrong entrait dans l'histoire comme premier homme à avoir posé le pied sur la Lune, un moment commémoré samedi aux Etats-Unis et par la Nasa.

Aucun suspense cette fois-ci, mais des souvenirs toujours palpitants: il y a 50 ans jour pour jour samedi, les Américains Neil Armstrong et Buzz Aldrin se posaient sur la Lune, suivis à la télévision par un demi-milliard de Terriens.

Et maintenant, que fait-on? Après plusieurs semaines de mobilisations de la jeunesse belge autour du climat, les débats commencent à s'ouvrir sur les actions à mettre en place. Toutefois, si une prise de conscience autour de la nécessité d'agir émerge, ce débat reste encore dominé par les tenants de l'utopie du passé, porteurs de dénis.

Les francs-maçons sont partout... y compris sur la Lune ! Le 1er juillet 1969, Buzz Aldrin, le deuxième homme à y poser le pied après Neil Armstrong, a emporté dans ses bagages une bannière maçonnique. Surprenant ? Pas tant que ça.

Pour une frange de passionnés de science-fiction, les expéditions Apollo constitueraient la plus grande escroquerie de tous les temps. Le plus absurde, c'est qu'ils ont réussi à semer le doute autour d'eux...