Tout sur négociateur

Les négociateurs du nouveau gouvernement fédéral entendent prioritairement restreindre le train de vie de l'Etat pour réaliser l'effort de 17 milliards d'euros à fournir durant la législature pour rencontrer les engagements européens auxquels a souscrit la Belgique. Cet effort portera en effet avant tout sur les dépenses.

Le négociateur royal a eu jeudi des rencontres bilatérales avec les présidents de la N-VA et du PS. Wouter Beke doit rencontrer le roi vendredi, ce qui signifie une probable poursuite de sa mission. Au moins la semaine prochaine...

Alors que le négociateur royal Wouter Beke poursuit ce lundi et mardi les contacts bilatéraux avec les présidents de la N-VA et du PS Bart De Wever et Elio Di Rupo, les commentaires vont bon train mais n'apportent aucun élément vraiment neuf.

Durant ce week-end, le négociateur royal a eu des contacts informels avec les partis qui ne sont pas associés actuellement à ses travaux: le MR, l'Open Vld, le sp.a, le cdH, Ecolo et Groen!. Mais selon les derniers échos, les choses n'auraient guère avancé depuis sa nomination par le roi le 2 mars.

Le président du CD&V, Wouter Beke, poursuivait mercredi après-midi ses entretiens avec ses homologues du PS et de la N-VA, Elio Di Rupo et Bart De Wever. La réunion devrait une nouvelle fois se dérouler dans les locaux du Sénat entre 14h00 et 18h00.

Le président du CD&V, Wouter Beke devrait consacrer les prochains jours à constituer un véritable axe N-VA/PS. Il entame ses consultations ce lundi et aura une première rencontre avec les présidents de ces deux formations, Bart De Wever et Elio Di Rupo.