Tout sur Nature Communication

Si le réveil matinal est, pour vous, synonyme de torture, vous pouvez blâmer vos gènes, selon une étude publiée mardi dans la revue Nature Communication, qui en dénombre plus de 350 impliqués dans notre horloge biologique.

Les souris de laboratoire mâles sont majoritairement utilisées par les chercheurs pour mener leurs expérimentations. Leurs homologues femelles sont laissées pour compte. Or, une récente étude tempère ce parti pris scientifique puisqu'elle établit que femmes et hommes réagissent différents aux médicaments.