Tout sur Nations Unies

Crise gouvernementale : La N-VA pourrait quitter le gouvernement si Charles Michel se rend à Marrakech

Le Premier ministre, Charles Michel, se rendra à la conférence des Nations Unies au Maroc sur le Pacte migratoire, a-t-il annoncé à l'agence Belga à l'issue d'un conseil des ministres extraordinaire. Il a constaté qu'il n'y avait pas de consensus pour remettre en cause la décision de soutien au Pacte prise en septembre. "Il atterrira en étant le Premier ministre de la coalition de Marrakech", a indiqué samedi le président de la N-VA Bart De Wever

Le Pacte mondial sur les migrations

Le Pacte mondial sur les migrations de l'ONU adopté en juillet et qui doit être avalisé au Maroc, vise à renforcer "la coopération relative aux migrations internationales sous tous leurs aspects".

Les coulisses de la campagne N-VA: Coup stratégique ou grosse gaffe ?

Mardi, 14 heures, semblait sonner le glas du gouvernement Michel. Avec le lancement par la N-VA d'une impitoyable campagne contre le pacte migratoire, on pouvait commander les couronnes. Sauf, qu'à la dernière minute, l'élite du parti a décidé de reporter, d'un peu, l'exécution. Retour sur un après-midi étrange.

Le Brexit et les Nations Unies au programme d'une visite de Reynders à Londres

Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders se rend ce lundi à Londres pour une mission de deux jours. Sa présence dans la capitale britannique devrait lui permettre d'aborder avec ses interlocuteurs des thématiques liées au Brexit, mais aussi à la présence de la Belgique au Conseil de sécurité des Nations Unies dès l'année prochaine.

La stratégie mondiale de l'Onu en matière de drogues est un "échec spectaculaire"

La stratégie mondiale des Nations Unies établie ces dix dernières années pour lutter contre le marché de la drogue est un "échec spectaculaire", affirme dans un rapport le Consortium international sur les politiques des drogues (IDPC). L'Onu doit revoir son objectif d'éradication du narco-trafic, plaident les 174 ONG regroupées au sein du Consortium, alors que les Nations Unies sont appelées en 2019 à faire le point sur les progrès réalisés et à définir ses politiques en matière de drogues pour les 10 prochaines années.

A l'ONU, après l'hilarité, le sérieux de Trump qui lance une offensive contre l'Iran

Ce mardi matin a eu lieu à l'ONU le discours d'ouverture de la 73ème Assemblée générale. L'intervention à la tribune du Président américain était très attendue après les remous qu'il avait créés l'année dernière en traitant son homologue nord-coréen de "rocket man". La fébrilité était de mise au siège des Nations Unies pour écouter son discours, qui donne le tempo de la semaine onusienne. Dans son viseur pour cetté édition: l'Iran.

Normalisation de l'inhumanité

"Laissez-moi sortir d'ici, j'ai peur." Les paroles d' Angelica, une jeune équatorienne de onze ans détenue durant un mois avec sa mère en centre fermé en 2007, me frappent toujours.

Vers une interdiction des robots tueurs. Que fera la Belgique ?

Une résolution visant à interdire les armes entièrement autonomes, souvent appelées " robots tueurs ", sera votée aujourd'hui (30 mai) par le parlement. Le parlement ne devrait pas hésiter à voter contre ces systèmes d'armement qui, une fois activés, sont capables de sélectionner et d'attaquer des cibles sans contrôle humain substantiel.

Le budget de fonctionnement de l'ONU en baisse de 5% pour 2018-2019

Le budget de fonctionnement de l'ONU pour les années 2018 et 2019, adopté cette semaine par l'Assemblée générale, s'élèvera à 5,397 milliards de dollars, soit une baisse d'environ 5% par rapport à celui de l'exercice 2016-2007, selon un communiqué des Nations Unies.

Pour Karel De Gucht, Theo Francken doit démissionner

L'ancien ministre des Affaires étrangères et commissaire européen Karel De Gucht (Open Vld) estime que le secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration doit présenter sa démission, rapporte Het Laatste Nieuws vendredi, dans la foulée des informations relatives au mauvais traitement de Soudanais après leur expulsion vers leur pays.

Pauvreté et privations poussent les jeunes africains vers l'extrémisme

Le dénuement et la pauvreté, aggravés par une gouvernance déficiente, constituent les principales raisons qui poussent les jeunes africains à rejoindre des organisations extrémistes comme Boko Haram au Nigeria ou al-Shabaab en Somalie, pointe une étude du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), présentée lundi à Bruxelles. La religion joue également un rôle mais celui-ci doit être nuancé.

"Un embargo d'une seule région n'aura aucun impact international"

Alors que le débat sur l'exportation d'armes vers l'Arabie saoudite a repris de plus belle, le ministre-président wallon Willy Borsus (MR) assure dans un entretien publié vendredi par Le Soir, que "la position du gouvernement wallon est très claire, il s'agit d'avoir une attitude offensive pour le respect des droits de l'homme par rapport à certains pays, dont l'Arabie saoudite".