Tout sur naomi osaka

Dans le monde du sport, les pressions subies par les athlètes sont nombreuses. Vedettisation, demande de résultats, harcèlement verbal, psychologique, sexuel, effort constant ; ils sont nombreux à craquer, à l'image de la gymnaste américaine Simone Biles, qui a arrêté son parcours olympique pour préserver sa santé mentale et combattre "les démons dans (sa) tête".

Les dieux du stade. Expression bien pensée. C'était des hommes, puis on en a fait des symboles et on a vite pointé leurs dérivés. Et qu'il fallait se résigner: aucun exploit sportif n'a permis dans une société plus de justice, d'égalité, de tolérance ou de solidarité. Mais ça change.