L'espoir des accords d'Oslo enfoui sous les ruines de l'aéroport international de Gaza

L'espoir des accords d'Oslo enfoui sous les ruines de l'aéroport international de Gaza

Quand le premier aéroport palestinien a été inauguré en 1998 dans la bande de Gaza, en présence du président américain Bill Clinton, ce "symbole de souveraineté" symbolisait les espoirs d'indépendance et de paix créés par les accords d'Oslo. Vingt-cinq ans après ces accords historiques, il n'est plus que ruines, à l'image des rêves palestiniens d'alors.