Tout sur N-VA

Le roi termine ses consultations: qui va prendre la main?

Après Joachim Coens (CD&V) et Bart De Wever (N-VA) ce matin, le roi a poursuivi ses consultations avec Meyrem Almaci (Groen) et les co-présidents écologistes francophones, Rajae Maouane et Jean-Marc Nollet. Le président du sp.a Conner Rousseau a été reçu à 16h30, alors que le président de DéFI François Desmet est en entrevue au Palais depuis 17h15.

Ce serait une erreur de donner une mission à Bart De Wever, selon Nollet

Le co-président d'Ecolo, Jean-Marc Nollet, ne voit pas d'un bon oeil l'éventuelle désignation du président de la N-VA, Bart De Wever, comme nouveau chargé de mission royal. A ses yeux, le leader nationaliste a démontré qu'il ne cherchait pas de solution et se profilait en vue d'élections anticipées.

Pour l'Open Vld, la note de l'informateur nécessite "encore du travail"

"La note de l'informateur Paul Magnette ne lie personne", a souligné lundi le vice-Premier ministre Alexander De Croo (Open Vld), en prélude d'un bureau de son parti. Selon le libéral flamand, la solution en vue de la formation d'un gouvernement se doit d'être "stable et réalisable", ce qui nécessite "encore du travail".

Le CD&V refuse d'être en première ligne et pousse la N-VA

Le tout nouveau président du CD&V, Joachim Coens, a indiqué lundi que son parti n'était pas prêt à s'impliquer en première ligne dans la formation d'un nouveau gouvernement fédéral en succédant à l'informateur royal, le président du PS, Paul Magnette, tout en suggérant de mettre la balle dans le camp de la N-VA.

Paul Magnette devant le Roi pour son dernier rapport d'informateur?

Paul Magnette rencontrera le roi lundi après-midi, à 15h30, pour lui remettre son troisième rapport depuis sa nomination en tant qu'informateur. Au bout d'un peu plus d'un mois de discussions secrètes, dont certains pans ont tout de même filtré, quel bilan dressera-t-il de sa mission? Estimera-t-il avoir jeté des bases qui pourraient conduire à la formation d'un arc-en-ciel élargi ou demandera-t-il au roi de passer la main? Et dans ce cas, à qui?

Le gouvernement flamand se retrouve lundi pour discuter climat

Le gouvernement flamand se retrouve lundi matin pour tenter une nouvelle fois de s'accorder sur un plan chiffré Energie et Climat, après une tentative avortée vendredi et à l'approche de la semaine décisive de la conférence climat de l'ONU (COP25) qui se tient à Madrid jusqu'au 13 décembre, a-t-on appris dimanche à bonne source.

Bouchez: "Nous ne fermons aucune porte"

Dans les discussions en vue de la formation d'un gouvernement fédéral, "le MR est équidistant: avec la N-VA ou sans elle; avec Groen ou sans. Nous ne fermons aucune porte", a réaffirmé le nouveau président des libéraux, Georges-Louis Bouchez, sur le plateau de "C'est pas tous les jours dimanche", sur RTL-TVI. "Mais ne détricotons pas le peu qui a été fait jusqu'à aujourd'hui", a-t-il nuancé alors que Paul Magnette doit à nouveau faire rapport au roi demain/lundi.

"En rencontrant De Wever, Magnette devait cocher une case de sa liste"

Le chef de groupe N-VA à la Chambre, Peter De Roover, a minimisé, dimanche, la rencontre entre Paul Magnette et Bart De Wever, samedi soir, à Anvers. "Mon impression, c'est que Magnette devait encore cocher une case de sa "to do" liste", a-t-il déclaré sur le plateau du Zevende Dag (één).

Il y a un an, la Belgique entrait en crise

Le 8 décembre 2018, la Belgique entre dans une de ces longues crises politiques dont elle a le secret. A 20h30, les ministres N-VA du gouvernement Michel quittent le 16 rue de la Loi et annoncent aux journalistes qui patientent sous une pluie battante une conférence de presse au siège du parti. Ils viennent de faire voler en éclats une majorité "suédoise" objet de toutes les passions depuis quatre ans.

La mutinerie menace à l'Open Vld

Ça chauffe dans les rangs de l'Open Vld. Au moment où une rumeur veut que Gwendolyn Rutten pourrait endosser, dès lundi, le costume de formateur pour un possible gouvernement arc-en-ciel, la direction du parti ne semble plus craindre d'aller au clash.

La Belgique doit vivre jusqu'en 2030 (et au-delà)

Dans une récente opinion publiée par Le Vif , Claude Demelenne se rallie à la thèse de Bart De Wever selon laquelle il y aurait deux démocraties en Belgique et que l'une, flamande, pencherait à droite, alors que l'autre, wallonne, pencherait à gauche. Les divergences entre l'une et l'autre seraient si grandes que ces deux communautés politiques n'auraient plus rien à se dire, ni à faire ensemble.