Tout sur Muriel Targnion

La nouvelle majorité composée du cartel MR - Nouveau Verviers - cdH, le Parti socialiste et le groupe "Les Indignés," a été approuvée vendredi soir par la majorité du Conseil communal de Verviers, à la suite de l'adoption d'une motion de méfiance collective. Une nouvelle échevine et une nouvelle présidente du CPAS viennent modifier l'ancien Collège, tandis que l'ancienne socialiste Mme Targnion reprend le mayorat.

LV Confidential. Á Verviers, pas de budget, pas de centre de vaccination. Une punition pour la bourgmestre exclue du PS, mais aussi pour les Verviétois.

Ogeo Fund, le fonds de pension d'Enodia (ex-Publifin), fait l'objet d'un rapport d'inspection très sévère de la FSMA, le gendarme financier. Prêt illégal, investissements trop risqués, contrôle défaillant des sous-traitants, conflits d'intérêts: les cadavres se bousculent dans les placards d'Ogeo. Et des dizaines de millions sont partis en fumée.

Examinée aujourd'hui par le Conseil d'Etat, la requête en suspension en extrême urgence et annulation introduite par la bourgmestre évincée de Verviers, Muriel Targnion (ex-PS), et son premier échevin, Alexandre Loffet (PS), va peut-être ajouter un chapitre supplémentaire à la saga verviétoise de l'été.

Le conflit entre Muriel Targnion (ex-PS) et la nouvelle majorité verviétoise sera arbitré incessamment par le Conseil d'État, avec deux ténors à la barre : Jean Bourtembourg et Eric Lemmens.

Le 21 septembre, Jean-François Istasse (PS) est devenu bourgmestre de Verviers à la place de Muriel Targnion (PS), soutenu par une majorité PS-MR-Nouveau Verviers-CDH. Un parfum de gêne et de honte planait sur la réunion du conseil communal à l'Espace Duesberg.

Le conseil d'administration d'Enodia (ex-Publifin) s'est achevé mercredi soir à Liège sans que de grande décision n'ait été prise. L'intercommunale, qui se trouve sans présidence depuis la démission de Muriel Targnion (PS) début octobre, n'a pas encore nommé de remplaçant.

Le conseil d'administration d'Enodia, qui doit débuter ce jeudi à 15h00, risque à nouveau d'être explosif. Les deux administrateurs Ecolo de l'intercommunale, Muriel Geerkens et Julien Vandeburie, comptent en effet y réclamer le remplacement de la présidente du CA, la socialiste Muriel Targnion qui redeviendrait dès lors simple administratrice, rapporte La Libre. Le PTB, lui, demandera carrément sa démission "avec effet immédiat".